Domaines d’intervention

DPO as a service

Le Délégué à la Protection des Données (ci-après « DPO ») a pour mission, notamment, de contrôler le respect du RGPD, il aidera également dans la rédaction du registre de traitement, effectuera les analyses d’impact, définira avec vous vos bases légales de traitement, évaluera votre intérêt légitime, réalisera des audits réguliers, répondra aux demandes d’exercice de droit, etc. Le DPO tient une fonction essentielle et prépondérante au sein de l’entreprise.

Si vous êtes une autorité publique ou que votre activité principale consiste à traiter, à grande échelle, des données à caractère personnel, vous êtes obligé de désigner un Délégué à la protection des données (art. 37 à 39 du RGPD).

Vous pouvez, bien entendu, toujours désigner volontairement un DPO pour vous assurer un suivi et un accompagnement régulier de votre situation en terme de protection des données.

Malgré son implication et son accompagnement dans la mise en place du RGPD au sein de l’entreprise, seul le responsable de traitement et/ou le sous-traitant restent responsables des manquements ou violations au regard du RGPD. Veillez dès lors à bien respecter les prescrits imposés par le RGPD sur base des conseils avisés de votre DPO.

L’avantage d’un DPO externe est son indépendance au regard de l’entreprise, il n’hésitera pas à vous faire savoir lorsqu’une pratique n’est pas conforme au RGPD. De plus, le DPO doit posséder des connaissances spécialisées du droit et des pratiques en matière de protection des données dans le secteur visé. Il doit par ailleurs donner des garanties en matière d’éthique. Un avocat spécialisé semble donc tout désigné pour cette tâche.

Actualités

Les derniers articles sur ce sujet

Lex4u

Nous contacter